Fox & the Sheep, Tricot

Le pull brioche ou le cadeau de Noël qui s’est fait désirer

Tout ou presque est dit dans le titre !

J’aime beaucoup le point brioche bicolore et son rendu très moelleux qui est parfait pour les bonnets et qui tient bien chaud. Et comme je voulais faire un pull pour ma mère qui a tout le temps froid, je me suis dit qu’un pull en brioche serait parfait pour elle.

J’ai choisi un joli modèle (c’est mieux quand même !), le Topography sweater de Skala patterns qui se tricote du haut vers le bas et qui est totalement réversible. Il n’y a ni devant ni derrière, ni endroit ni envers ce qui fait qu’il n’y a pas à se poser trop de questions au moment de l’enfilage. Le pull est entièrement en point brioche sauf les poignets qui sont tricotés avec la technique du double knitting que je n’avais encore jamais essayée et qui me paraissait un peu mystérieuse. Les explications sont très détaillées et les différentes étapes et techniques bien expliquées.

J’ai utilisé une laine que je ne connaissais pas mais je voulais que le pull soit facile d’entretien, au cas où il passe à la machine à laver par accident : la Guéret de Fonty en gris et noir pour avoir un pull assez classique qui puisse aller avec tout. C’est une laine agréable à tricoter et qui convient bien pour le point brioche. Par contre, en pelotes de 50g, ça fait beaucoup de fils à rentrer à la fin. J’ai aussi été surprise quand j’ai lavé le pull pour le bloquer : la laine s’est énormément détendue et j’ai eu peur qu’il ne soit bien trop long et qu’il ressemble à une serpillière mais en séchant il a heureusement repris une taille plus raisonnable.

20181229_100102

img_7870

Le point brioche est assez long à tricoter mais j’ai fait la plus petite taille donc finalement le pull ne m’a pas pris tant de temps que ça. Il était fini avant Noël et j’aurais pu l’offrir à ce moment là mais je n’avais pas pris en compte le fait qu’il a mis énormément de temps à sécher.

J’ai un peu modifié le modèle au niveau du corps. Normalement, après la séparation du corps et des manches, il y a une série de diminutions puis une série d’augmentations qui font que le pull est un peu cintré. Je n’ai fait ni les diminutions ni les augmentations, je me suis contentée de faire le corps tout droit jusqu’à ce que je le trouve assez long.

J’ai trouvé que c’était un pull agréable à tricoter et il se pourrait bien que j’en fasse un autre pour moi mais pas tout de suite parce que j’ai plein d’encours à finir avant de commencer un nouveau projet !

Et bien qu’il se soit fait attendre, le cadeau a beaucoup plu à ma mère qui ne l’a pas quitté de la journée.

img_7875

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.