Publié le Laisser un commentaire

Mes projets pour janvier

Pour ce premier mois de l’année, j’ai décidé de ne pas trop m’éparpiller ^^.

Je vais d’abord essayer de finir mes chaussettes, ce qui ne devrait pas être trop dur vu qu’il ne me reste que le bord en côtes à faire.

img_5947

Je vais également essayer de finir un châle que j’ai commencé il y a assez longtemps et que j’aimerais bien finir, surtout que la laine est très agréable à tricoter.

img_5949

Et puis comme il commence à faire très froid, je vais aussi finir mes mitaines et bonnet assortis. C’est un projet qui se tricote assez vite avec une laine toute douce et brillante.

img_5948

Je vais aussi commencer un ensemble col et bonnet (toujours à cause du froid !) mais je vais essayer de finir d’abord un projet.

img_5945

Et puis je vais continuer à filer ma belle tresse.

img_5946

Publié le Laisser un commentaire

1er filé main

Après avoir reçu mon rouet, j’ai voulu m’entrainer à filer avec des fibres que je n’aurais pas trop peur de gâcher : du BFL (ou Blue faced Leicester) qui va bien à filer pour une débutante et du Mérinos. Il m’a aussi fallu un peu de temps pour apprivoiser mon rouet et trouver une position agréable pour filer.

img_4155img_4169

Puis, comme je commençais à avoir un beau stock de fibres différentes, j’ai décidé de me lancer avec une tresse achetée chez Countess Ablaze. Ce n’est donc pas vraiment mon premier filé main mais c’est le premier que je trouve tricotable.

img_5805img_5602

J’ai choisi de la séparer en deux dans le sens de la longueur et j’ai pré-étiré chaque ruban avant de les filer en essayant d’être la plus régulière possible. J’ai ensuite retordu les deux fils obtenus ensemble, et voilà le résultat :

img_5930img_5932

Mes deux rubans faisaient le même poids au départ mais je n’ai pas du être assez régulière car au retordage, l’une des bobines s’est vidée bien plus vite que l’autre. Du coup je vais essayer un retors navajo avec le fil qui reste pour m’entrainer un peu.

J’ai encore beaucoup de progrès à faire car mon fil est loin d’être parfait et régulier mais je dois pouvoir le tricoter sans trop de problème, il suffit juste de lui trouver un petit projet !

 

 

Publié le Un commentaire

Le gilet Lisa

Aujourd’hui, je vais vous parler du gilet Lisa. C’est un beau gilet tricoté en top-down, avec un point texturé dans le dos et une encolure en dentelle. il est commencé par la bande d’encolure, dans un sens puis dans l’autre, sur laquelle on vient relever des mailles pour continuer par les emmanchures et le dos.

imag0072

img_5890

 

Il a été créé par Marion Crivelli et j’ai eu la chance de pouvoir le tester pour elle avec les superbes laines de Lisa.

Il est très agréable à tricoter et les explications sont très claires et détaillées, le point dentelle est bien expliqué (diagramme + explications écrites) et il est assez facile à mémoriser. Le dos est un peu long quand on commence les augmentations des plis mais le résultat en vaut la peine.

img_5886

img_5887

J’ai tricoté le corps du gilet avec le coloris “L’orage arrive” et les manches avec un gradient du même coloris. Il y a donc une démarcation plus foncée au niveau des manches qui vont en s’éclaircissant progressivement jusqu’à la dentelle du poignet et je trouve que c’est plutôt pas mal.

imag0069

 

J’ai donc maintenant un beau gilet bien chaud pour m’accompagner cet hiver !

Publié le Laisser un commentaire

Le châle Fontainebleau

Je tricote depuis que j’ai 15 ou 16 ans, ce qui commence à faire beaucoup ! Ma mère a essayé de m’apprendre quand j’étais un peu plus jeune mais le fait que je sois gauchère et elle droitière a failli provoquer quelques crises de nerf.

Je me suis donc rabattue sur le crochet qui me semblait moins compliqué et j’ai appris avec un livre en inversant toutes les instructions (droite = gauche et vice-versa), ce qui fait qu’encore maintenant, je fais les modèles en miroir de ce qu’ils devraient être.

Pour le tricot, j’ai attendu quelques années avant de retenter l’expérience, car je n’aime pas rester sur un échec et les beaux pulls tricotés par ma mère me manquaient. Toujours avec des livres et l’aide de ma mère, j’ai réussi, et depuis je n’ai quasiment jamais arrêté de tricoter.

Il y a environ 2 ans, j’ai voulu offrir un châle à ma mère pour Noël pour qu’elle n’ait pas froid et que son cou soit protégé des courants d’air car elle a souvent la voix éraillée. C’est à ce moment-là que j’ai redécouvert Ravelry, ses fantastiques modèles et plein de laines magnifiques ! Après avoir beaucoup réfléchi pour trouver le bon modèle (pas facile quand il y en a tellement !), j’ai finalement choisi le châle Fontainebleau d’Élise Dupont. Les explications très claires et la laine ont fait que je l’ai tricoté assez vite, ma mère a donc eu son 1er châle ce Noël-là et elle le porte encore aujourd’hui, bien qu’il commence à être un peu fatigué.

img_2877
Fontainebleau pour ma mère
img_4240
Mon Fontainebleau

Le tricoter m’a tellement plu que j’ai décidé d’en faire un autre pour moi en prenant mon temps cette fois-ci. C’est un châle auquel je fais attention quand je le porte mais, malgré cela, un matin en voulant le mettre, je me suis aperçue qu’il avait un trou. Au départ j’ai pensé à une mite qui aurait eu très bon goût car mes autres châles n’avaient rien mais apparemment ce serait plutôt un coup de fermeture Éclair …

img_5818

C’est un petit accroc qui m’a démoralisée pour la journée parce que je ne voyais pas trop comment le réparer proprement et sans que ça se voit trop. Du coup, j’ai lancé un SOS sur le groupe Ravelry Tricot and Co et une super tricopine m’a montré en direct au cours d’un super week-end comment le réparer.

img_5821img_5819

Et maintenant il a encore plus de valeur à mes yeux.

Publié le Laisser un commentaire

Premières neiges

La neige est arrivée il y a un peu plus d’une semaine sur les sommets mais aussi dans les vallées de Haute Maurienne. Je n’ai pas pu être là pour voir les premiers flocons tomber et j’étais un peu déçue de n’avoir pas pu profiter de la neige toute fraîche.

Du coup, ce week-end, j’ai été faire plusieurs petites balades pour faire le plein de beaux paysages.

Vers Bessans :

img_5848
L’Arc
img_5847
Le Villaron

img_5836img_5833

img_5826
Chalet d’alpage perché sur la montagne

Au dessus de Termignon :

img_5868img_5861img_5858

Et vers Sardières :

img_5878img_5874

Quand je suis repartie, à regret comme chaque fois, la neige avait bien fondu et je ne sais pas s’il en reste beaucoup, sauf sur les sommets. Mais la saison ne fait que commencer et il parait que l’hiver va être froid !